Gélatine : mon expérience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gélatine : mon expérience

Message  spartiate le Jeu 15 Jan 2015, 18:23

Je peux très bien vivre avec un certain trouble à froid (chillhaze) dans ma bière comme la plupart d'entre vous, mais qui n'a pas souhaité, à un moment ou à un autre, tremper ses lèvres dans une pinte de bière cristalline ?

Ma précédente expérimentation avec la gélatine remontait à plus de 30 ans et ça n'avait pas donné grand chose pcq j'avais fait ça à la température ambiante.

Voici la procédure que je viens tout juste d'expérimenter pour des kegs de 23 litres :

1) refroidir sa bière (prête à embouteiller ou à mettre en fut) le plus possible pour provoquer le chillhaze. La mienne a été mise en keg et refroidit à 1 degré C pendant 48 heures ;
2) faire bouillir + d'une tasse d'eau pour en extraire l'oxygène et le chlore ;
3) laisser refroidir 250 ml. à la température de la pièce ;
4) ajouter 3,5 gr. de gélatine. Ça correspond à un demie paquet de gélatine Knox vendue en épicerie (1 c à thé légèrement bombée).
5) laisser gonfler pendant une vingtaine de minutes (ne pas brasser)
6) brasser et mettre au micro-onde à high à coups de 10-15 secondes pour augmenter à temp. à 68-70 C. NE PAS FAIRE BOUILLIR, on ne veut pas faire du Jello !
7) verser sur la bière et brasser légèrement.
8) forcer la gazéification
9) attendre 48 h et déguster.

J'ai ajouté la gélatine hier matin et j'écris ces lignes vers 18 h le lendemain en buvant... une Extra Pale Ale crystal clear. La première pinte versée de mon keg était horrible, la 2e moyenne et la 3e magnifique (comme disent les brasseurs américains, je pourrais lire mon journal au travers de mon verre !

La morale de cette histoire : avoir une bière très froide pour provoquer le chillhaze qu'on veut éliminer et ne pas faire bouillir la gélatine.

À ceux qui se posent la question : non, cette bière n'a pas moins de corps ni une moins bonne tenue de mousse !

Cheers !

spartiate

Messages : 83
Date d'inscription : 06/06/2014
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gélatine : mon expérience

Message  yesyves le Ven 16 Jan 2015, 09:38

Merci, c'est très ... clair !

yesyves

Messages : 689
Date d'inscription : 18/12/2013
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/gsumovi/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gélatine : mon expérience

Message  sate le Ven 16 Jan 2015, 11:30

Question de débutant.

Pour utiliser cette technique avec des bières embouteillées plutôt quand fût.

Il faudrait faire ces étapes dans la chaudière de transfère?

Est-ce qu'il faut attendre avant d'embouteiller ?

sate

Messages : 66
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : st-jean-sur-richelieu

Voir le profil de l'utilisateur http://baby-onboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gélatine : mon expérience

Message  yesyves le Ven 16 Jan 2015, 14:32

Je pense que j'opterais plutôt pour le faire dans la cuve de fermentation la veille d'embouteiller.

Le problème alors est d'avoir une façon de refroidir la cuve.

Je me demande si ça se fait aussi en tourie ?

yesyves

Messages : 689
Date d'inscription : 18/12/2013
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/gsumovi/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gélatine : mon expérience

Message  Nicx le Ven 16 Jan 2015, 14:48

Question niaiseuse Content Pourquoi l'étape 6? Est-ce que c'est seulement pour la dissolution de la poudre ou bien il y a une autre raison?

Nicx

Messages : 240
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Saguenay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gélatine : mon expérience

Message  Brewski le Ven 16 Jan 2015, 16:08

moi je fais juste bouillir mon eau, je ferme le feu, mets un paquet de gelatine knox, je mélange bien puis je mets ca dans le keg à temperature du kegerator. je ne brasse meme pas. Mes bieres sont cristalines, aucun chill haze. Je fais aussi ca avec les IPA qui ont eu un gros dry hop et elles sont superbes et le dryhop goute toujours autant.

Pour faire ca dans des bières refermentées en bouteille, je crois qu'il y aurait tellement pas de levures en suspension après la gélatine que tu aurais des problèmes de carbo.

Brewski

Messages : 112
Date d'inscription : 12/06/2013
Localisation : Bromont

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gélatine : mon expérience

Message  spartiate le Ven 16 Jan 2015, 21:02

sate a écrit:Question de débutant.

Pour utiliser cette technique avec des bières embouteillées plutôt quand fût.

Il faudrait faire ces étapes dans la chaudière de transfère?

Est-ce qu'il faut attendre avant d'embouteiller ?

Bien sûr, mais il faut trouver un moyen de réfrigérer ta bière près du point de congélation pendant 36 à 48 heures pour provoquer un chillhaze. Après, sois sans crainte, il restera bien assez de levure pour refermenter en bouteille.

spartiate

Messages : 83
Date d'inscription : 06/06/2014
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gélatine : mon expérience

Message  spartiate le Ven 16 Jan 2015, 21:05

Nicx a écrit:Question niaiseuse Content Pourquoi l'étape 6? Est-ce que c'est seulement pour la dissolution de la poudre ou bien il y a une autre raison?


L'étape 6, c'est juste pour préciser qu'il ne faut pas brasser en incorporant la gélatine à l'eau, mais le faire après 20 minutes, juste avant d'envoyer au micro-ondes.

spartiate

Messages : 83
Date d'inscription : 06/06/2014
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gélatine : mon expérience

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum