La levure Coopers?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La levure Coopers?

Message  yesyves le Dim 01 Fév 2015, 10:44

spartiate a écrit:@ yesyves :

Quant au peu d'informations disponibles à son sujet, des recherches un peu plus poussées t'auraient permis d'apprendre qu'il sagit en fait de même souche que la WLP009 de Whitelabs (Australian Ale)

http://www.whitelabs.com/yeast/wlp009-australian-ale-yeast


Je me sens quand même interpellé par ce passage parce que il me semble avoir cherché pas mal fort pour trouver pas grand chose. Tout de même, cette corrélation entre australien, bready et clean à haute température est la plus solide que j'ai vu à date. Ça ne dit malheureusement pas grand chose sur le nombre de cellules dans un paquet.

yesyves

Messages : 682
Date d'inscription : 18/12/2013
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/gsumovi/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La levure Coopers?

Message  spartiate le Dim 01 Fév 2015, 11:57

En moyenne, il y a 20 milliards de cellules par gramme de levure sèche.  Pour la Cooper (brassin de 23 litres), j'irais avec avec 2 enveloppes de 7 grammes, ou une enveloppe de 15 gr. (Certaines boutiques  tiennent ce plus gros format).

Il y a aussi certaines différences entre les souches.  Plusieurs me reprocheront, avec raison,  "d'under-pitcher", mais avec la Nottingham, mes brassins (23 l.) démarrent toujours en 8 à 12 h avec une seule enveloppe de 11gr.  Pour la Safale 04 (comme celle que je viens à l'instant d'ensemencer dans une Pale Ale), j'y vais avec  1 1/2 enveloppe.  Il faut bien sûr tenir compte compte de la densité initiale et à ce chapitre, la plupart de mes bières tournent autour de 1,050.  

Pour ce qui est de la question qui tue : faut-il réhydrater ses levures sèches ? Je répondrai oui et non.  Non si c'est mal fait et oui si on respecte à la lettre la procédure.  Plusieurs brasseurs imposent un grand stress à leurs levures en ne tenant pas compte du choc thermique qu'il faut éviter.  Pour ne pas passer de 32 C à 18 C en une seconde, j'abaisse  la temperature de la levure réhydratée en une dizaine de minutes pour atteindre une temperature proche de celle du brassin. Il faut aussi éviter d'utiliser de l'eau distillée ou déminéralisée.    Finalement, il m'arrive parfois de ne pas rehydrater, faute de temps et, pour être honnête, il n'y a pas grand difference.

spartiate

Messages : 83
Date d'inscription : 06/06/2014
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La levure Coopers?

Message  TiPov le Lun 02 Fév 2015, 09:31

spartiate a écrit:Permets-moi, amicalement, de trouver bien étrange ta façon de catégoriser les levures ;-)

Aucun problème, si tout le monde pensait pareil, il n'y aurait aucune place à la discussion. 8)

TiPov

Messages : 131
Date d'inscription : 10/11/2014
Localisation : Saint-Hyacinthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La levure Coopers?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 05:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum