Problème de carbonation

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Problème de carbonation

Message  Fil aka Félix le Jeu 29 Juil 2010, 21:54

Salut,
J'étais impatient de revenir de Virginie pour gouter à ma 'clone' de Bass. Ça fait à peu près 3 semaines qu'elle est en bouteille. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit déjà fanastique sur le niveau de la gazéification mais quand même mieux que ce que j'ai pu gouter.

Alors voici les points qui me trottent dans la tête.

Est-ce que la chaude température a pu ralentir la carbonation? Les dernières semaines ont été assez inconfortables...

Est-ce que la quantité de dextrose pour l'embouteillage, 1 tasse pour 23litres, devrait varier en fonction du format des bouteilles? Je m'explique: entre 34 bouteilles de 625ml et 46 bouteilles de 500ml, le volume d'air est différent. Peut-il changer si dramatiquement la gazéification?

Comme il faisait très chaud lors de l'embouteillage, j'ai essayé de réduire la quantité de levure en suspension en reffroidissant ma tourie en l'immergeant à la moitié avec de l'eau glacée. la température d'embouteillage devait être autour de 10-12 degrés. Est-ce suffisant pour précipité la levure et se retrouver avec une bière si faible en levure qu'elle ne parvient pas à venir à bout du dextrose?

A part la carbonation, pour un premier essai, le gout de cette bière est très réussi. Elle a quelques petite choses à travailler, surtout le corps, mais j'en suis très satisfait.

Fil aka Félix
Admin

Messages : 665
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  Paco le Ven 30 Juil 2010, 09:55

Fil aka Félix a écrit:Est-ce que la chaude température a pu ralentir la carbonation?
Non, au contraire... dans une mesure raisonnable. J'ai déjà entendu des brasseurs me dire que, par accident, ils avaient fait fermenter dans les 30-35°C. J'ai moi-même fait ça et la bière a simplement fermenté plus vite. Exposer les bouteilles tout juste embouteillées à des température de 25-30°C leur permet généralement de se gazéifier plus rapidement.

Fil aka Félix a écrit:Est-ce que la quantité de dextrose pour l'embouteillage, 1 tasse pour 23litres, devrait varier en fonction du format des bouteilles? Je m'explique: entre 34 bouteilles de 625ml et 46 bouteilles de 500ml, le volume d'air est différent. Peut-il changer si dramatiquement la gazéification?
Il y a là deux questions; la quantité de sucre à utilisé pour l'embouteillage et l'espace "d'air" à laisser dans les bouteilles.

Idéalement, la quantité de sucre devrait être calculé au poids plutôt qu'au volume. Il existe des calculs pour cela et la plupart de logiciels de brassage offrent la possibilité de le calculé précisément.

J'ai personnellement observé une gazéification différente lorsque j'ai laissé une bouteille à moitié pleine/vide. Le fait d'embouteiller dans des bouteilles de formats différents, ne change en rien la gazéification de l'ensemble du lot embouteillé. Je laisse environ 3/4"-1" d'espace "d'air" lorsque j'embouteille. Autre point important au sujet de l'embouteillage c'est de très bien mélanger la solution de sucre à la bière sinon un certain nombre de bouteilles auront une gazéification différente.

Fil aka Félix a écrit:Comme il faisait très chaud lors de l'embouteillage, j'ai essayé de réduire la quantité de levure en suspension en reffroidissant ma tourie en l'immergeant à la moitié avec de l'eau glacée. la température d'embouteillage devait être autour de 10-12 degrés. Est-ce suffisant pour précipité la levure et se retrouver avec une bière si faible en levure qu'elle ne parvient pas à venir à bout du dextrose?
Je ne crois pas car il en faut très peu pour permettre une gazéification.

Mon "guess" est que tu n'as peut-être pas utiliser la bonne quantité de sucre; trop peu possiblement. Il y a aussi le bon mélange du sucre à la bière que tu as peut-être omis.

_________________
------------------------------------------------
C'est pas des fautes d'orthographe; c'est du joual.  
------------------------------------------------
06/08/15
En cours: Bitter
Projets: Saison surie, Witbier nouveau fruits, Hefeweizen, Berliner Weisse extra framboises...

Paco
Admin

Messages : 1101
Age : 42
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Valcourt, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  Fil aka Félix le Dim 01 Aoû 2010, 20:35

L'option du manque de sucre est surement la plus probable.

Est-ce que d'ouvrir les bouteilles, d'ajouter du sucre et de recapsuler serait une option envisageable? Ça s'est déjà fait?

Fil aka Félix
Admin

Messages : 665
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  beersabbath le Dim 01 Aoû 2010, 21:12

C'est surement faisable mais compliquer. Si tu ajoute du sucre dans chaque bouteille, tu dois être sur de la quantité a ajouter. Chu pas fort dans les calculs mais ca doit se faire. Et pour l'option de vider chaque bouteille dans une chaudière et recommencer l'embouteillage "en vrac", moi je mettrais un X la dessus. J'aurais peur d'oxyder la bière.

beersabbath

Messages : 320
Age : 38
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : St-Hyacinthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  Paco le Dim 01 Aoû 2010, 22:35

Fil aka Félix a écrit:L'option du manque de sucre est surement la plus probable.

Est-ce que d'ouvrir les bouteilles, d'ajouter du sucre et de recapsuler serait une option envisageable? Ça s'est déjà fait?
La vie est trop courte... Clin doeil

_________________
------------------------------------------------
C'est pas des fautes d'orthographe; c'est du joual.  
------------------------------------------------
06/08/15
En cours: Bitter
Projets: Saison surie, Witbier nouveau fruits, Hefeweizen, Berliner Weisse extra framboises...

Paco
Admin

Messages : 1101
Age : 42
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Valcourt, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  Fil aka Félix le Lun 02 Aoû 2010, 20:12

La vie est trop courte... Clin doeil


Pas sûr de comprendre au sujet de la durée de la vie... Je la laisse comme ça ou je rajoute du sucre?

Fil aka Félix
Admin

Messages : 665
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  Paco le Lun 02 Aoû 2010, 20:47

Fil aka Félix a écrit:La vie est trop courte... Clin doeil


Pas sûr de comprendre au sujet de la durée de la vie... Je la laisse comme ça ou je rajoute du sucre?

Laisses-ça comme ça et passe à la prochaine.

_________________
------------------------------------------------
C'est pas des fautes d'orthographe; c'est du joual.  
------------------------------------------------
06/08/15
En cours: Bitter
Projets: Saison surie, Witbier nouveau fruits, Hefeweizen, Berliner Weisse extra framboises...

Paco
Admin

Messages : 1101
Age : 42
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Valcourt, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  beersabbath le Mar 03 Aoû 2010, 20:45

Laisses-ça comme ça et passe à la prochaine.


Shit happens!

beersabbath

Messages : 320
Age : 38
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : St-Hyacinthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  Fil aka Félix le Mer 04 Aoû 2010, 07:48

Je vais quand même faire un test avec quelques bouteilles.

Je vais ajouter une petite quantité de dextrose et voir ce que le temps leur apportera.

Fil aka Félix
Admin

Messages : 665
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

sucre dans les bouteilles ou dans le sceau

Message  collet's le Dim 07 Nov 2010, 09:58

Bonjour, j'ai moi aussi eu comme probablement certain des soucis avec la gazéification, suite à différent point de vue j'aimerais avoir vos commentaires. ma question et la suivante: fonctionnez-vous en mettant la bonne quantité de sucre dans *Chacune des bouteilles, ou vous sucrez le mélange et brassez régulièrement durant la mise en bouteille?

merci pour vos lumières et expériences..

collet's

Messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 26/09/2010
Localisation : St-Denis-sur-Richelieu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  La Blette le Dim 07 Nov 2010, 10:41

Là meilleure façon c'est sans conteste de mélanger tout le sucre à toute la bière. On brasse un peu pour bien dissoudre en essayant de minimiser l'oxydation. Perso je shoot du CO2 avant et après le transvidage dans la chaudière en question. Paco à raison de dire d'y aller au poids plutôt qu'au volume.
PRENEZ ÇA BIEN EN NOTE LÀ! Perso, mon ratio(avant que j'embouteille en contre-pression), c'était entre
5 et 10g par litre de bière, dépendament du style. That's it that's all. Juste un petit ratio à se rappeler, avec lequel vous pouvez pas vous tromper. Avec la basse, mon guess aurais été 6,5g.

La Blette

Messages : 611
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2009
Localisation : Montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  chuck le Dim 07 Nov 2010, 11:11


J'utilise habituellement une tasse de dextrose pour 23 litres de bière. Je le dilue dans une tasse d'eau que je fais bouillir 3-4 minutes (ça stérilise et enlève l'oxigène). J'ajoute le liquide refroidi lors du transfert de la tourie à ma chaudière d'embouteillage. Une fois le transfert fini, je brasse (délicatement pour pas oxygéner) et j'embouteille (pas besoin de brasser tout le long de l'embouteillage). Ça a toujours bien fonctionné pour moi. Dépendamment du style de bière, je change les quantités de sucre. Par exemple, je préfère mes pilsners un peu plus pétillante, alors je rajoute 1/4 de tasse de plus. Cette méthode est parfaite quand on a plusieurs formats de bouteilles.

J'ai essayé ma dernière pale ale avec 1 tasse et 1/4 de dextrose et personnellement, je la trouve un peu trop pétillante pour le style. Par contre, elle a fini à 1.009, donc elle est assez mince en bouche, ce qui altère probablement la perception de la carbonatation. Je m'enligne pour calculer le dextrose en gramme pour mes prochaines batch, ça va être plus simple à calculer.

Je vais utiliser le nomogramme de John Palmer et adapter la quantité de dextrose pour 6 gallons : http://www.howtobrew.com/section1/chapter11-4.html




chuck

Messages : 22
Date d'inscription : 18/09/2010
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  beersabbath le Dim 07 Nov 2010, 12:03

Moi j'ai un autre genre de problème avec une de mes dernières bière. J'ai aucune gazéification et elle est embouteiller depuis trois semaines. C'est une bière de Noël a 9%(qui a été en secondaire pendant 1 1/2mois) et habituellement je n'ajoute aucune levure a l'embouteillage mais la j'ai l'impression que la levure est morte intoxiqué!

La seul option viable je crois est de les ouvrir une par une et d'ajouter un petite quantité de levure fraiche et re-capsuler le tout.

Avez-vous déjà eu le même genre de problème et si oui, quelle a été votre solution??

beersabbath

Messages : 320
Age : 38
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : St-Hyacinthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  LaTaupe le Dim 07 Nov 2010, 12:33

ça m'est arrivé une fois et on s'est résolu a vider le contenu des bouteilles dans un keg et faire la carbonatation forcée. Pas super pour l'oxydation et la contamination mais on l'a bu rapidement Clin doeil

L'idées des levures devrait être bonne aussi mais on voulait pas prendre le risque de se claquer une ré-embouteillage sans résultat... Ta bière a quand même 9% d'alcool, un bon choc pour une levure nouvellement introduite.

LaTaupe

Messages : 1799
Date d'inscription : 27/07/2010
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  beersabbath le Dim 07 Nov 2010, 12:40

Ta bière a quand même 9% d'alcool, un bon choc pour une levure nouvellement introduite.

Je sais mais en théorie c'est ce que j'aurais du faire au moment de l'embouteiller Si normalement c'est supposer fonctionner je me dis que ca devrais faire la job! Ton idée du keg m'a traverser l'esprit aussi mais j'ai les mêmes craintes que toi (oxydation et contamination). Je pense que ca va être plus clean avec la levure.

Anyway, je vous redonne des nouvelles la-dessus!

beersabbath

Messages : 320
Age : 38
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : St-Hyacinthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  LaTaupe le Dim 07 Nov 2010, 15:58

Si tu as la possibilité, essaye d'y aller avec un fond de tourie ou de primaire (slurry) idéalement qui a fini de fermenté depuis pas trop longtemps. Tu donnes une chance à tes cellules qui auront déjà été préalablement habituées à la présence d'alcool !

Tient nous au courant des résultats !

LaTaupe

Messages : 1799
Date d'inscription : 27/07/2010
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  beersabbath le Dim 07 Nov 2010, 18:03

Ton idée est bonne La taupe mais je pense que je vais y aller avec de la sèche pareil. Chu du genre a faire des saloperies... :cry: :cry:

beersabbath

Messages : 320
Age : 38
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : St-Hyacinthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  Paco le Dim 07 Nov 2010, 18:25

beersabbath a écrit:Ton idée est bonne La taupe mais je pense que je vais y aller avec de la sèche pareil. Chu du genre a faire des saloperies... :cry: :cry:
La levure sèche aura beaucoup de problème à bien s'hydrater dans une boisson forte en alcool/gravité selon mon expérience. Moi, j'utiliserais de la bouète de fermentation primaire. N'importe quelle type de levure à bière (ou presque) fera l'affaire à ce point-ci.

_________________
------------------------------------------------
C'est pas des fautes d'orthographe; c'est du joual.  
------------------------------------------------
06/08/15
En cours: Bitter
Projets: Saison surie, Witbier nouveau fruits, Hefeweizen, Berliner Weisse extra framboises...

Paco
Admin

Messages : 1101
Age : 42
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Valcourt, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  beersabbath le Lun 08 Nov 2010, 13:17

Bon c'est fait! J'ai suivi vos conseil et j'ai utilisé un slurry que j'ai ramassé la semaine dernière. Les bouteilles ont fait un mini "pschitt" a l'ouverture mais je crois qu'il doit rester assez de sucre pour faire une gazéification adéquate.

Le prochain coup je ne me fais plus prendre, les bières fortes qui ont eu une secondaire assez longue vont être embouteiller avec de la levure fraiche!

beersabbath

Messages : 320
Age : 38
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : St-Hyacinthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  jagged le Lun 08 Nov 2010, 18:41

Salut

J'arrive un peu tard, mais si ça peut servir...

J'ai aussi eu des problèmes de carbonation avec une bière forte (±9.5%). Les bouteilles étaient très peu carbonisées, mais elle l'était quand même. J'avais aussi envisagé de rajouter de la levure, mais j'ai plutôt opté pour un des plus grands conseils de Papazien : "don't worry and have a home brew". Finalement après ±3 mois (et plusieurs bières) elle a fermenté et est juste parfaite. J'en déguste justement une qui a vieilli un peu.

jagged

Messages : 1168
Date d'inscription : 09/10/2010
Localisation : Ste-Adèle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  beersabbath le Lun 08 Nov 2010, 19:46

C'est vrai que la patience est de mise mais la, l'inquiétude avait pris le dessus! Bref comme j'ai dis, ca m'a donner une petite lecon a retenir. Pu prendre de chance!

beersabbath

Messages : 320
Age : 38
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : St-Hyacinthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  Fil aka Félix le Lun 08 Nov 2010, 20:06

De mon côté, je vais attendre la fin de semaine pour voir si un test que j'ai fait avec ma batch problématique sera concluant.

J'avais essayé de cloner la Bass avec la recette de BYO. C'était la première recette que j'essayais avec cette revue. Mais j'étais trop impatient, j'ai fait la recette sans me rendre compte que le grain bill était pour 18 litres, j'en ai fait 25. Déjà là, cette bière perdait une partie de son intérêt. Tout ça pour dire que j'ai eu un problème de carbonation.

Il y a deux semaines j'ai débouché une bouteille quasi flat. J'y ai ajouté un peu de dextrose et je l'ai recapée.

C'est vendredi que je compte l'ouvrir.

Fil aka Félix
Admin

Messages : 665
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Température

Message  MaxB le Mer 10 Nov 2010, 18:13

Fil aka Félix a écrit: Comme il faisait très chaud lors de l'embouteillage, j'ai essayé de réduire la quantité de levure en suspension en reffroidissant ma tourie en l'immergeant à la moitié avec de l'eau glacée. la température d'embouteillage devait être autour de 10-12 degrés. Est-ce suffisant pour précipité la levure et se retrouver avec une bière si faible en levure qu'elle ne parvient pas à venir à bout du dextrose?
Je sais que la discussion ne tourne pas exactement autour de ce point, mais j'ai de la difficulté à comprendre ce point. Embouteiller à basse température fait précipiter la levure et permet de ne pas venir à bout du dextrose? L'avantage est de limiter la quantité de gaz?

Si quelqu'un pouvait m'expliquer, ce serait très apprécié, je ne me suis jamais questionné sur la température d'embouteillage et ça me semble essentiel.

Merci!


Dernière édition par Paco le Mer 10 Nov 2010, 19:04, édité 1 fois (Raison : Corriger le code de citation)

MaxB

Messages : 3
Age : 29
Date d'inscription : 02/11/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  Fil aka Félix le Mer 10 Nov 2010, 20:40

Je ne peux pas t'en dire beaucoup, je n'ai pas essayé ce truc très souvent. Par contre, il semble que ce ne soit pas un problème si la bière est à basse température très longtemps. Certains diront 3 jours, d'autres jusqu'à 10 sans voir de problème de carbonation. Il semble que la bière serait plus claire, sans 'haze'...

Je te suggère de faire une recherche avec les termes 'crash cooling' tu trouveras plein d'information basées sur les expériences de brasseurs amateurs.

Ciao,
Fil.

Fil aka Félix
Admin

Messages : 665
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  beersabbath le Mer 10 Nov 2010, 21:43

La levure sèche aura beaucoup de problème à bien s'hydrater dans une boisson forte en alcool/gravité selon mon expérience. Moi, j'utiliserais de la bouète de fermentation primaire. N'importe quelle type de levure à bière (ou presque) fera l'affaire à ce point-ci.

Papazian suggère de prendre une levure a vin/champagne pour des bières a haute teneur en alcool. J'y avais pas penser mais ca fait du sens. C'est a essayer!

beersabbath

Messages : 320
Age : 38
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : St-Hyacinthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de carbonation

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 07:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum