bilan - expérience d'un premier brasseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Marc-brew le Ven 21 Déc 2012, 13:36

BOnjour

Merci à tout ceux qui m'ont assisté dans mon processus de brassage j'ai complété ma première brassé tout grain hier en procédant à l'embouteillage. En gros je suis content de mon expérience mais je crois avoir commis quelques erreurs tout au long du cheminement.

Je pensais poster un wrap up de mon expérience. J'espère que cette discussion sera mon humble apport au forum et que ça pourra aider les débutants ou les curieux qui veulent avoir une idée du processus de brassage.

Notez que ceci est le résultat d'une première expérience donc il peut avoir des informations fausses, j'ai surtout essayé de partager les décisions que j'ai prises, les résultats que j'ai eu (ou comment je les interprêtes) et d'incorporer les trucs et informations que j'ai reçu tout au long.

Brasserie
Les brasseurs impatients

Bière
Le choix de notre première bière a été une rousse de type bitter anglaise. Nous avons décidé de brasser 10 l pour la première expérience.

Budget
300$

Équipement
-Un moulin à grain victoria red box
- 2 chaudrons de cuisine de 12 l (pas achetés pour l'occasion)
- un empâteur (mash tun) qui consiste à un sceau de 5 galons avec des trous dans le fond inséré dans un autre sceau auquel nous avons posés une valve. Le sceau extérieur a été isolé tout autour, et en dessous avec un isolant en foam flexible.
-1 tourie en verre
-un siphon
-un refroidisseur par immersion fait maison avec 75 pied de tuyau de cuivre 3/8
-Un hydromêtre (avec la pipette)
-des tuyaux
-logiciel beersmith2 pour faire la recette et établir les étapes (brew steps)

Recette
La recette à été faite dans beersmith
http://www.beersmith.com/forum/index.php/topic,7978.0.html

Concassage des grain
Nous avons considéré longtemps si nous allions tout de suite pour un moulin à rouleau du genre http://www.monsterbrewinghardware.com/ mais comme nous avions beaucoup d'achats nous sommes allé pour le choix pas cher en achetant le victoria à 70$ http://ecx.images-amazon.com/images/I/41lx1VMGZvL._SL500_SS500_.jpg
C'est évidemment un choix pour ceux qui ne feront pas de grosses batches. Pour un 10 l ou un 23 l c'est pas un problème que de concasser à la main. Si je faisais un 50 l je pense que ça deviendrait long rapidement et que je voudrais passer à un modèle qui s'opère avec une drill.

Je ne peux pas dire que j'ai adoré le moulin, il était difficile à ajuster ce qui a incorporé de l'insécurité dès le début du processus. Je sais que plusieurs l'utilisent avec succès donc je ne peux pas dire que c'est un mauvais choix disons seulement qu'il faut apprendre à l'utiliser. Un problèeme que nous avons eu avec le moulin est que après 2-3 tours de crank les grains avaient tendance à jammer entre les plaques et si ils restaient trop longtemps entre les plaques ils tombaient en farine. La solution a été de faire 2-3 tours de concassage, 1 tours en sens opposé pour déloader les grains.

Empâtage/rinçage (mashing/sparging)
Pour le mash et le sparging nous avons tenté d' utiliser les températures d'eau et les durées de beersmith.

Pour la quantité je n'avais pas spécifié le type de mashtun que j'utilisais dans beersmith. Le modèle à 2 sceau garde pas mal de liquide entre les 2 fonds, ce qui fait que pour les quantités j'ai du mettre plus d'eau que ce qui était spécifié. J'ai par après appris que je peux spécifier cette marge d'erreur dans mon profile d'équipement.

Pour la chaleur, nous avons perdu beaucoup de chaleur à cette étape. Le mashtun était pourtant bien isolé. Nous aurions du le préchauffer à l'avance en le remplissant d'eau chaude. Nous aurions aussi du mieu isoler le couvercle.

En résumé c'est probablement la seul brassage que nous ferons avec cette pièce d'équipement , pour le prochain brassage nous ferons un kit avec un cooler de type gatorade http://morebeer.com/view_product/17501/102307/Cooler_10_Gal_-_Mash_Tun . L'isolation sera mieu faite (ce qui devrait permette de mieu garder notre température), il sera plus facile à laver et nous n'aurons pas à compenser pour 1 litre de liquide entre les 2 fonds.

Boillir
Pour 10 l il a été plutot facile de bouiilir sur la cuisinière. Aucun débordage et durant la période de boillage prévue par beersmith (1 heure) nous avons eu environ 10% d'évaporation.

Cooling
Nous avions initialement l'idée folle d'utiliser un condensateur graham http://img.alibaba.com/photo/247479611_1/Graham_Condenser.jpg comme refroidisseur mais finalement le débit n'était pas assez grand ce qui aurait résulté à un temps de refroidissement de 30 min pour une batch de 10 l ce qui est trop long. Nous avons finalement fait un refroidisseur par immersion http://morebeer.com/search/102204///Immersion_Wort_Chiller_-_Standard qui a refroidis notre mout de 100 à 20 c en moins de 5 min. Évidemment 75 pied de tuyau est de l'abus pour 10 l mais comme nous prévoyons augmenter de quantité nous ne voulions pas couper notre tuyau de cuivre pour cette fois.

Cette étape a été un succès

fermentation primaire
Pour la fermentation primaire nous avons utilisé une tourie en verre. Nous avons fait le transfer de la cuve de bouillage à la tourie en utilisant un siphon.

La tourie à été placée dans une pièce à 20 c pendant 14 jours. Elle était recouverte pour que le précieux ne soit pas soumis aux rayons de la lumière.

Après 14 jours la densité s'était stabilisée à 1,006, la cible selon beersmith était 1,009.

Embouteillage
Transfer de la tourie vers un sceau d'embouteillage. Nous avons utilisé le siphon pour vider la tourie dans un sceau avec une valve qui sera utilisé pour l'embouteillage. Malheureusement nous avons siphoné beaucoup trop de levure qui s'était déposé dans le fond ce qui fait que notre bière est très trouble. Reste à voir ce qui en sera l'effet.

Le transfer du sceau d'embouteillage vers les bouteille s'est bien passé, nous avons eu un peu de dégas, la prochaine fois nous ferons cette opération au dessus du lavabos en plaçant la sceau d'embouteillage sur une tablette plus haut, ce sera plus facile de nettoyer le lavabos et le placher de la cuisine sera moins collant.

Il reste maintenant à patienter le 30 j de fermentation en bouteille suggéré par beersmith.

efficacité
L'efficacité de notre setup a été plutot faible.

result pre-boil 1.034 target beersmith 1.05
result post-boil - post cool 1.042 target beersmith 1.06
result fin fermentation (1,006) target beersmith 1,009

Il y a plusieurs raisons qui peuvent le causer, dans notre cas nous croyons que la concassage des grains n'était pas en cause, nous blamons surtout la perte de température lors du mash. La prochaine fois je vais réviser mon efficacité à la baisse dans beersmith mais aussi je crois gagner de l'efficacité en améliorant mon mash-tun

Un autre constat a été que la prochaine brassé nous essaierons d'avoir un brasseur invité ou d'aller assister au brassage de quelqu'un expérimenté donc si vous êtes au Saguenay Lac-St-Jean et que vous voulez partager votre expérience les impatients sont à l'écoute


Marc-brew

Messages : 253
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Nicx le Ven 21 Déc 2012, 14:18

Wow! Très beau résumé Content Pour ta bière trouble, je ne m'inquièterais pas trop, elle va s'éclaircir en créant un beau dépot dans le fond de vos bouteilles!

Sur le forum, je crois que nous ne sommes que trois du Saguenay-Lac-St-Jean (Riopel, elangevin et moi). Et en passant, Riopel donne un atelier de brassage en collaboration avec la boutique Brasseurs Artisans Content

Le fun reste à venir et c'est tout le bricolage qui s'en vient pour vos différentes pièces d'équipements de brassage. C'est presque aussi plaisant que de boire là bière Clin doeil
avatar
Nicx

Messages : 240
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Saguenay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Marc-brew le Ven 21 Déc 2012, 15:05

Nous aimons bien le coté bricolage. Nous sommes justement en discussion de savoir quel est la prochaine étape, nous nous allons assurément augmenter la production.

Marc-brew

Messages : 253
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Riopel le Ven 21 Déc 2012, 15:17

Plus on sera de brasseurs au saguenay mieux sa ira pour avoir du matériel et un plus grand choix d'ingrédient en région!!!

En passant dit le quand tu va rebrasser moi je suggère que Nicx parte de son St-Honoré bien aimé, passe me rejoindre a jonquiere et on montera vous voir!

Je brasse qu'une douzaine de biere par année, c'est pas assez mais bon faut aussi toute la boire je crois pas au sacrilège de sacrifier une biere!
avatar
Riopel

Messages : 258
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : Jonquière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Tosca le Ven 21 Déc 2012, 17:07

Beau résumé, ca ressemble a ma premiere batch. Je brasse avec des chaudieres comme toi pour mash tun, en les isolant avec de la laine minéral, j'ai atteinds 73.5% d'efficacité a ma derniere batch (ma troisieme) comparativement a 58% a la premiere, si ca peut t'aider en attendant d'upgrader ton stock.
avatar
Tosca

Messages : 114
Age : 53
Date d'inscription : 19/10/2012
Localisation : Crabtree

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  LaTaupe le Sam 22 Déc 2012, 14:15

Super résumé ! Félicitation pour votre première batch !

J'ai commencé avec ce genre de mash-tun et j'ai obtenue des 80% d'efficacité. En fait, je n'atteindrai probablement jamais un aussi bon rendement avec mon nouveau set-up de keg.

Je crois que la mouture du grain joue pour beaucoup. Si tu peux essayer d'avoir ton grain moulu par un vrai moulin à rouleau pour la prochaine batch, tu pourras comparer. C'est vraiment un facteur déterminant.

Bonne dégustation maintenant Les Impatients ! :joker:
avatar
LaTaupe

Messages : 1893
Date d'inscription : 27/07/2010
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  jagged le Mer 26 Déc 2012, 11:44

Ataboy!!! ça c'est un beau résumé. Je ne sais pas si c'est faisable, mais sur la majorité des forums il a des Post-its pour les sujets utiles à tous, ça en mériterait un.


Sinon pour l'efficacité j'ai réussi à l'augmenter d'un bon 10% en m'assurant de rincer le grain lentement et avec de l'eau chaude à 80°C. J'en ai pris un autre 10% dû à l'amélioration de mon procédé et à l'utilisation de mon moulin à rouleaux. J'ai passé de 67% à 87% stable pour mes 2 - 3 dernières brasses. C'est tout à fait normal de commencer avec une efficacité basse au début.
avatar
jagged

Messages : 1173
Date d'inscription : 09/10/2010
Localisation : Ste-Adèle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Marc-brew le Ven 11 Jan 2013, 09:37

Hier a été la dégustation tant attendu.

La bière n'est pas mauvaise mais elle est plutot légère.

Selon ma recette je devais avoir une bitter rousse et j'ai eu quelque chose plus prêt d'une boréal dorée ou d'une sleeman Honey brown.

Au niveau couleur elle n'était pas rousse dutout, beaucoup plus prêt d'une blonde.

Très peu d'amertume mais j'imagine que c'est ce que je dois m'attendre avec ma recette qui n'est pas forte dans le houblon et aussi du au fait que je n'ai pas fait de seconde fermentation avec dry hop.

Elle a très peu de mousse, typiquement une rousse bitter est une bière plutot flatte mais dans mon cas j'avais suivi les proportions typiques pour le sucre je m'attendais donc à avoir au moins un petit collet.

Je n'ai pas pris mes mesure de taux d'alcool mais au gout elle me semble vers les 5%

La levure que j'avais apporté dans ma chaudière d'embouteillage par erreur s'est bien redéposée dans mes bouteilles, j'ai pris soin de ne pas la verser lors de la consommation mais les résidus de levure ne semblent pas avoir causé de gout néfastes.

Bref nous avons réussi à faire de la bière. Elle est buvable et nous sommes satisfait. Ce n'est pas une grande bière mais elle a la qualité d'être friendly user. Bien que ce ne soit pas une grosse batch nous allons nous restreindre de la boire tout de suite et échelonner la consommation sur 4 mois pour voir l'évolution, elle me donnait un feeling de bière jeune.

Prochaine opération nous passons à 50L et nous irons pour une stout d'avoine. Est-ce trop audacieux pour un deuxième brassage?

Marc

Marc-brew

Messages : 253
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Riopel le Ven 11 Jan 2013, 09:41

Stout a l'avoine c'est pas trop complexe comme bière, souvent le plus dure a brasser c'est les bière a tres haute densité et celle qui sont très subtile! Donc stout a l'avoine c'est un bon choix pour un set up nouveau!

Par contre 50L sa fait beaucoup de bière! a tu les équipements pour faire sa?
avatar
Riopel

Messages : 258
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : Jonquière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Marc-brew le Ven 11 Jan 2013, 10:04

Nous devons investir maintenant donc la grande question était est-ce que nous passons à 25 l ou 50 l? Notre décision a été d'y aller pour le 50 l. Nous sommes 3 pour partager les coûts mais aussi 3 pour boire la produit ;-)

Nous allons faire l'achat d'un chaudron en stainless 19 gallon, d'une nouvelle mash tun (cooler rubermaid) et d'autres touries. Nous prévoyons bouillir sur propane. Nous n'investirons pas tout de suite sur le boiler, simplex loue ça à moins de 10$ par jour.


Marc-brew

Messages : 253
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Riopel le Ven 11 Jan 2013, 10:26

Ouais c'est sure que moi quand j'en fais 20L il m'en reste 20L... Et un set up pour 50L splitter en 3 sa reviens pas si dispendieux que sa!
avatar
Riopel

Messages : 258
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : Jonquière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  LaTaupe le Ven 11 Jan 2013, 11:38

Félicitation ! Ton premier succès !

Et pour la prochaine de 50L, je crois que c'est un bon choix. Assurez vous seulement que tous vos chaudrons ont les bonnes capacité.

Particulièrement le boil kettle qui doit au moins contenir 1.5x le volume de la batch finale pour pouvoir brasser agréablement (éviter les boil over, volume avant évaporation plus grand, etc.)

Bonne grosse brasse !
avatar
LaTaupe

Messages : 1893
Date d'inscription : 27/07/2010
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Marc-brew le Ven 11 Jan 2013, 12:09

1.5x !! C'est plus que ce que je pensais, je prévoyais un chaudron de 15 gallon (56 litre) comme celui ci http://www.ontariobeerkegs.com/15_Gallon_Brew_Kettle_p/15-gallon-2weld.htm Pour 50L je devrais donc prendre le 19 gallon (72l).


Combien est-ce que vous bouillez en général dans un keg modifié?

Je crois que molson sont 50l, labatt 56 est-ce bien ça? Je pourrais avoir des kegs sleeman pour la consigne savez-vous leurs format?


Marc-brew

Messages : 253
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Softail64 le Ven 11 Jan 2013, 13:04

Marc-brew a écrit:1.5x !! C'est plus que ce que je pensais, je prévoyais un chaudron de 15 gallon (56 litre) comme celui ci http://www.ontariobeerkegs.com/15_Gallon_Brew_Kettle_p/15-gallon-2weld.htm Pour 50L je devrais donc prendre le 19 gallon (72l).


Combien est-ce que vous bouillez en général dans un keg modifié?

Je crois que molson sont 50l, labatt 56 est-ce bien ça? Je pourrais avoir des kegs sleeman pour la consigne savez-vous leurs format?


Les kegs Sleeman sont de 50 litres (comme ceux d'Unibroue)

Softail64

Messages : 159
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Nicx le Ven 11 Jan 2013, 13:21

Marc-brew a écrit:
Je crois que molson sont 50l, labatt 56 est-ce bien ça? Je pourrais avoir des kegs sleeman pour la consigne savez-vous leurs format?

Si tu réussi a en avoir quelques'un de plus, fait moi signe, j'ai pas réussi a en trouver encore en région.
avatar
Nicx

Messages : 240
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Saguenay

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  LaTaupe le Ven 11 Jan 2013, 13:44

Moi je bouille dans un keg de 15.5gal = 58.6L

C'est limite pour faire 50L final...

Les deux format de keg, que je sache, c'est 13gal (50L) et 15.5gal

Voici un lien intéressant pour les dimensions de votre kit

http://www.homebrewtalk.com/f11/how-big-your-mash-tun-needs-123585/
avatar
LaTaupe

Messages : 1893
Date d'inscription : 27/07/2010
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Marc-brew le Sam 12 Jan 2013, 16:24

donc si je comprend bien un cooler de 10 gallon (37,8 l) comme mash tun est trop petit pour faire des batchs de 10 l.

M

Marc-brew

Messages : 253
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  jagged le Sam 12 Jan 2013, 17:35

il parle de grosseur de bouilloire. pour la grosseur de mashtun, regarde ça
http://www.homebrewtalk.com/f11/how-big-your-mash-tun-needs-123585/
avatar
jagged

Messages : 1173
Date d'inscription : 09/10/2010
Localisation : Ste-Adèle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  LaTaupe le Sam 12 Jan 2013, 18:17

jagged a écrit:il parle de grosseur de bouilloire. pour la grosseur de mashtun, regarde ça
http://www.homebrewtalk.com/f11/how-big-your-mash-tun-needs-123585/

Voleur de sources ! Langue
avatar
LaTaupe

Messages : 1893
Date d'inscription : 27/07/2010
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  jagged le Dim 13 Jan 2013, 07:38

LaTaupe a écrit:
jagged a écrit:il parle de grosseur de bouilloire. pour la grosseur de mashtun, regarde ça
http://www.homebrewtalk.com/f11/how-big-your-mash-tun-needs-123585/

Voleur de sources ! Langue

Oups j'ai lu un peu trop vite, je n'avais pas vu que tu avais mis cette source La Taupe. Le point est qu'un mashtun de 10G peut faire des brasses de 5G (18L) facilement et des brasses de 10G de densité normale (1.060 avec 70% d'efficacité). Mais en ajoutant du sucre, tu peux monter ça un peu. Donc un mashtun de 10G peut faire des brasses de 10G mais une bouilloire de 10G ne donne pas des brasses de 10G.
avatar
jagged

Messages : 1173
Date d'inscription : 09/10/2010
Localisation : Ste-Adèle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Marc-brew le Dim 13 Jan 2013, 09:49

excellent, merci Jagged

Marc-brew

Messages : 253
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bilan - expérience d'un premier brasseur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum