Trappiste / fermentation et embouteillage ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trappiste / fermentation et embouteillage ?

Message  JM le Jeu 22 Avr 2010, 14:01

Trappiste / fermentation et embouteillage ?

J’ai brassé ma première Trappiste le 21 Janvier 2010 et bien entendu, dans cette recette j’ai un ajout de sucre inverti.

Cette bière a fait 6 jours en cuve primaire et depuis elle est en tourie.
Ce qui veut dire que cette bière est en fermentation depuis 90 jours
Aujourd’hui le 2010-04-22 cette bière a encore évolué de ( 0.002 ) dans les 7 derniers jours


Selon les calculs actuels et avec le sucre d’embouteillage elle atteint 10.1 % d’alcool

OG = 1.094
Actuel = 1.021
Atténuation = 77.66 %
Température de fermentation moyenne (69 - 72)

Je suis patient de nature, mais là j’aimerais bien l’embouteiller pour enfin passer à autre chose …

J’ai l’impression qu’elle pourrait atteindre son 80% d’Atténuation … en attendant encore quelques semaines.


Selon vous j’attends encore un peu ou j’embouteille avec peut être le risque d’avoir une carbonations trop forte en bouteille ainsi que le risque d’éclatement de bouteilles ???


Trappiste Wyeast 3789-PC Blend
Alc. Tolérance ABV 12%
Floculation moyen
Atténuation 75-80%
Plage de température68-85 ° F (18-30 ° C)

****************************************

Au Plaisir ... Content

JM

JM

Messages : 17
Age : 58
Date d'inscription : 20/01/2010
Localisation : Charlesbourg, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trappiste / fermentation et embouteillage ?

Message  Paco le Jeu 22 Avr 2010, 15:50

Moi j'dirais qu'elle a surement fait ce qu'elle avait à faire...

0.002 ce peut être une erreur de lecture (température, angle de lecture, bulle et mousse qui colle au densimètre...) sans vouloir t'offenser.

Pour ce qui est de l'atténuation, ça dépends aussi beaucoup de la recette. Plus il y a de sucre simple, plus la levure pourra l'atténuer. En deçà de 10%, donc 90% de malt, ~77% c'est pas mal bon. Ça peut atteindre 90% s'il y a beaucoup de sucre simple... ça dépends pas seulement de la levure.

Moi j'embouteillerais mais je viserais un tout petit peu plus bas qu'un volume approprié pour les Belges de ce type en cas de crainte de sur-gazéification. Au lieu de viser disons 3.5 volume, vises 3 ou 3.2 et fais bien attention au calcul (volume résiduel selon la température maximum après fermentation, volume de bière).

Les levures Belges peuvent profiter d'un brassage léger journalier lors de la fermentation pour tenir les levures en suspension et en activité. Sinon elles tendent à tomber au fond et s'endormir... comme tu le feras probablement quand tu boiras cette bière là! Clin doeil

_________________
------------------------------------------------
C'est pas des fautes d'orthographe; c'est du joual.  
------------------------------------------------
06/08/15
En cours: Bitter
Projets: Saison surie, Witbier nouveau fruits, Hefeweizen, Berliner Weisse extra framboises...

Paco
Admin

Messages : 1101
Age : 42
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Valcourt, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trappiste / fermentation et embouteillage ?

Message  beersabbath le Jeu 22 Avr 2010, 19:19

Comme dis Paco, je suis pas mal sur qu'elle a fini sa job. 3 mois en secondaire a 10%, c'est assez pour faire mourir (ou dormir) le peu de levure qui reste. Ne t'inquiète pas d'une sur-gazéification. Je te conseillerais même d'ajouter une levure a l'embouteillage parce que je suis vraiment pas sur que dans c'est condition, ta bière fasse du gaz ben vite. A moins que tu sois patient mais ta l'air d'avoir attendu assez longtemps Sourire: Sourire:

beersabbath

Messages : 320
Age : 38
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : St-Hyacinthe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trappiste / fermentation et embouteillage ?

Message  JM le Jeu 22 Avr 2010, 21:25

Comme tu me le suggère, j’avais déjà envisagé une gazéification plus basse pour compenser.

Sans être offensé, pour mon 0.002, il n’y a pas d’erreur, je fais toujours très attention dans mes mesures

J’ai porté attention au fait de stimuler les levures, ce que j’ai fait sans tarder.

Effectivement ça m’agace un peu qu’elle ne soit pas terminer, mais j’ai encore un peu de patience en réserve.


Je vais attendre encore 7 à 10 jours et ensuite je prendrai une décision.


Merci

JM

JM

Messages : 17
Age : 58
Date d'inscription : 20/01/2010
Localisation : Charlesbourg, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trappiste / fermentation et embouteillage ?

Message  Fil aka Félix le Ven 23 Avr 2010, 08:16

Moi j'embouteillerais mais je viserais un tout petit peu plus bas qu'un volume approprié pour les Belges de ce type en cas de crainte de sur-gazéification. Au lieu de viser disons 3.5 volume, vises 3 ou 3.2 et fais bien attention au calcul (volume résiduel selon la température maximum après fermentation, volume de bière).

Paco, je ne suis pas sûr du tout de comprendre ce que tu veux dire la signification de 'volume' dans ton intervention.

Ciao!

Fil aka Félix
Admin

Messages : 665
Age : 40
Date d'inscription : 03/12/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trappiste / fermentation et embouteillage ?

Message  Paco le Ven 23 Avr 2010, 10:11

Ça fait référence à la quantité (volume) de gaz (dioxyde de carbone) dissout dans la bière. Il y en a toujours un peu qui reste suite à la fermentation. Ce volume résiduel est, en autre, affecté par la température (maximale) que la bière atteindra après la fermentation et avant l'ajout soit de gaz ou de sucre avant l'embouteillage. Les différents styles de bières "requirent" (il y a une part de préférence personnelle aussi ici) un certain volume de gaz au service pour une expérience intéressante. Par exemple, pour les Anglaises, on veux une bière peu à moyennement effervescente. Pour la plupart des Belges, les Weizen et les Pils, on souhaite une plus grande effervescence.

Un peu d'information trouvée rapidement...

Dans Beersmith, il y a un outil de calcul juste à cet effet: Carbonation. Il y a ce même outil dans la plupart des logiciels de brassage.

_________________
------------------------------------------------
C'est pas des fautes d'orthographe; c'est du joual.  
------------------------------------------------
06/08/15
En cours: Bitter
Projets: Saison surie, Witbier nouveau fruits, Hefeweizen, Berliner Weisse extra framboises...

Paco
Admin

Messages : 1101
Age : 42
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : Valcourt, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trappiste / fermentation et embouteillage ?

Message  JM le Ven 30 Avr 2010, 14:51

Bon enfin je peux embouteiller cette fameuse Trappiste.

Après 100 jours de fermentation elle est enfin stable et prête à embouteiller

Elle fera un beau 10.1 % d’alcool.

Maintenant j’ai hâte de voir comment elle sera dans environ 3, 6 ou 9 mois de garde … en espérant qu’il en reste dans 6 ou 9 mois …

Au Plaisir

J-M

JM

Messages : 17
Age : 58
Date d'inscription : 20/01/2010
Localisation : Charlesbourg, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trappiste / fermentation et embouteillage ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 06:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum